Questions indiscrètes

parler-sexualite-famille

Extrait de « En attendant d’être grande » « Partie 3 – Apprentissage pas sage ».
Chloé et Clarisse partent en vacances avec Tata Marthe. Sur la route, les petites se posent quelques questions…

– Dis tata, tu as plus d’homme ?
– Ça dépend des jours ma petite, ça dépend…
– Et aujourd’hui ?
– Tu vois, je sais pas trop ce que veut dire « avoir » un homme, ou « être avec » un homme. Mon homme n’est pas mon homme. Il n’appartient qu’à lui-même. Ces vacances-ci, celui que je vois de temps en temps, il vadrouille ailleurs. Il a même pas décidé où exactement, il me racontera au retour !
– Et si y voit d’autres femmes, pendant ce temps ?
– C’est son problème. Je m’en fous ! Que veux-tu, je suis comme ça. Lui libre, moi libre. Je dis pas que tout le monde doit être ainsi, c’est juste mon mode de vie à moi. Est-ce que ça vous choque ?
– Oh, non.
– N’empêche, dit Clarisse, c’est seulement quand on se donne moins de liberté qu’on peut avoir des enfants.
Je fus surprise par la maturité de sa réflexion, et je crois que Marthe le fut également.
– Ah, là tu as raison. D’ailleurs mon Estelle, je l’ai eu au prix de beaucoup de sacrifices.
– C’est beau de faire des enfants. Moi, je trouve que c’est le plus bel acte qu’on puisse faire dans une vie. Non ?
Clarisse avait rougit un peu en disant cela, comme gênée par sa confidence, ou bien par le souvenir de la façon dont on conçoit.
– Oh si, j’en sais quelque chose. D’ailleurs vous êtes de vraies merveilles toutes les deux. Et ma merveille d’Estelle, c’est ce que j’ai réussi de mieux dans ma vie.
C’est sûr que quand on voyait ses peintures, c’était pas compliqué. Malgré tout, Marthe aurait été une bonne peintre qu’Estelle aurait tout de même été sa plus splendide réussite.
– T’en veux plus d’autre du tout, tata ?
– Je ne pense pas. Puis, avec vous je peux faire ma maman-gâteau pendant l’été, un peu comme si vous étiez mes filles, et ensuite le reste de l’année vous me laissez tranquille et ce sont vos parents qui ont les problèmes. C’est pratique !
Rires de nous trois.
– Dis Marthe, où tu nous emmènes ?
– Moi, j’aime bien les vacances où tout n’est pas forcément prévu. Après avoir récupéré Estelle, il y a plusieurs possibilités. Faut que je vous fasse passer un séjour sans offusquer vos parents. Ma sœur voit pas tout ça d’un très bon œil…
– Qui ça ! ?
– Marthe parle de ma maman ! Oh la la, Clarisse…
– Ah oui, pardon.
– Maman voit jamais rien d’un bon œil. Elle t’a dit oui quand même parce que pendant ce temps elle fait ce qu’elle veut, ça l’arrange !
– Elle m’a dit de te surveiller de près, et de ne pas laisser Estelle avoir une mauvaise influence sur toi. Quand même, elle parle de ma fille ! Je ne l’ai pas très bien pris.
– Et ma maman à moi ?
– La tienne Clarisse, elle est plus cool. Pas très chaude non plus pour que je vous emmène à la plage, malgré tout.
– Oh ! Pourquoi ?
– Il paraît que vous aimez pas trop les maillots.
– Mais ça tu le sais bien.
– Oui. Ta maman a peur que ça te dévergonde, Clarisse, je crois bien.
– N’importe quoi. Elle est bête ! Être toute nue c’est juste pour le soleil. Puis le sable, et l’eau.

Je savais Clarisse sincère. Elle était telle que j’étais il y a quelques années. À l’âge où j’étais encore innocente. Je ne lui donnais pas plus d’un an ou deux pour me rejoindre dans cette semi-perversité. Parce que l’eau, le sable ou le soleil sur le corps, ça reste des caresses. Et les caresses, quelles qu’elles soient, mettent tôt ou tard fin à toute candeur.
– Je sais bien ! Elle est quand même pas rassurée. Faut dire qu’il y a certains endroits, à vêtements optionnels, franchement libertins. Il y a eu un reportage sur le cap d’Agde, sur la première chaîne, ça a fait paniquer plein de parents. Bon, de toute façon on risque d’aller ailleurs qu’à la plage… (Haut-le-cœur de Clarisse et moi) faites pas ces mines ! Là où je vous emmène c’est encore mieux que le jardin d’Éden.

Ses mots nous semblèrent assez énigmatiques…


Pour savoir comment l’héroïne en est arrivée là, lire la suite et en savoir beaucoup plus, téléchargez dès à présent « En attendant d’être grande – Partie 3 – Apprentissage pas sage » Sur Amazon  – KobobooksGoogle Play

3


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

Laisser un commentaire