De corps & d’âme sur Chocolat Cannelle

Un grand merci à Chocolat Cannelle pour avoir lu et commenté ma nouvelle « De corps et d’âme ». Découvrez son article ci-dessous.

En espérant qu’elle trouvera le temps et l’envie de lire d’autres de mes ouvrages… dont elle ne parviendra pas, cette fois-ci, à deviner la fin ! 🙂

http://litterature-erotique.chocolatcannelle.fr/2017/02/01/de-corps-ame-theo-kosma/


Recevez une histoire érotique gratuite

Quick Change sur Chocolat Cannelle

Un grand merci à ma consoeur Chocolat Cannelle pour avoir lu et apprécié ma nouvelle Quick Change.

 » La magie et le sexe sont-ils conciliables ? C’est la question que se pose Léa, jeune fille qui étudie la magie depuis son enfance et qui s’est découvert depuis son adolescence une passion pour le sexe – surtout pour le cunnilingus. Elle aime être sucée et le revendique. Les jeunes gens avec lesquels elle révise dans sa chambre (ou dans la leur) disposent de peu de temps pour la satisfaire, d’autant que Léa n’aime que le sexe en étant déshabillée. Heureusement, il y a le numéro du »quick change », quand une femme, sur scène, change en un tour de main de vêtements. Ce tour, elle a besoin de l’apprendre, pour son futur métier, mais aussi pour pallier les retours inopinés des parents… « 

http://litterature-erotique.chocolatcannelle.fr/2016/05/13/quick-change-theo-kosma/

quick-change-theo-kosma


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

 

Charlie Live Show lit Quick Change à la radio !

Un GRAND merci à Charlie, blogueuse, animatrice et webcameuse qui a de nouveau lu une de mes nouvelle à la radio, plus précisément sur LSF Radio, la seule radio totalement libertine du net. J’apprécie énormément son soutien. Le fait qu’elle ait pris le temps de lire mes écrits, et de les apprécier au point de les lire au cours de son émission. Une particularité supplémentaire, et de taille : la dernière partie. Je ne vous en dit pas plus, écoutez ! Charlie se met à lire en se mettant dans un état… comment dire ? En se mettant vraiment dans tous ses états.

lsf-radio

La première émission consacrée à mes écrits fut pour « De corps et d’âme », que vous pouvez écouter ici :

http://charlie-liveshow.com/portfolio/lecture-erotique-de-corps-dame/

Le site de Charlie. Les aventures d’une blogueuse et webcameuse qui n’est pas portée que sur le sexe, mais également sur bien d’autres sujets très intéressants. Une « hot girl » qui brise les clichés et les idées toutes faites :

http://charlie-liveshow.com/

La lecture de Quick Change :

http://charlie-liveshow.com/portfolio/lecture-erotique-quick-change-de-theo-kosma/

Le site de LSF Radio :

http://www.lsfradio.com/

msf-radio-libertine


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

 

 

Éducation Libre sur Argoul

argoul-kosma-nouvelle

Le blogueur Argoul se fend d’un second article sur mes écrits ! La deuxième partie de ma saga littéraire « En attendant d’être grande » semble lui avoir plu. Et davantage que la première, tout du moins n’a-t-il pas évoqué les défauts qu’il avait perçus dans la partie une.

Un grand merci à lui.

 » Chloé passe ses dix ans, enrichie d’expériences, de cajoleries et de sensations sur la peau. L’année de ses onze ans est la révélation. Clou du tome, elle ne sera distillée qu’après de longues approches, les préliminaires étant tout dans l’érotisme, même enfantin. Car Chloé n’est encore qu’une enfant et le lecteur ne doit pas s’attendre à des turpitudes telles qu’Anal+ a su déformer les esprits. Nous ne sommes pas dans la pornographie, mais dans la sensualité. Tout reste bien innocent, à onze ans.« J’adore poser tout mon corps nu partout. Herbe, terre… c’est tout le plaisir » p.82.

Elle s’effeuille doucement couche par couche devant sa fenêtre le soir, sachant que son copain voisin Julius la regarde en secret. Mais ce cadeau ingénu cessera brusquement, le jour où il invitera des copains. Avec ses amies, elle participe à des soirées pyjama où l’on se met à l’aise, voire toutes nues, pour cancaner sur ses semblables et pouffer à des mots interdits. Rien de tel que les potins pour jauger ce qui se fait ou non. Par exemple : « Sur la plage hier, j’ai vu des cruches de vingt à vingt-cinq ans qu’on avait trop regardées, trop admirées au cours de leur vie. Elles ont fini par croire qu’elles étaient des filles géniales et du coup ne font plus bosser leur tête, se contentant de prendre soin de leurs corps. Chacun de leurs gestes, chacune de leurs paroles trahissent cela. Elles en sont réduites à glousser et à avoir des réflexions pas plus évoluées que celles des filles de ma classe. Voilà ce qui arrive lorsqu’on séduit trop facilement autrui. Une fois sur cette pente glissante, on n’en finit plus de sombrer. Rapidement le corps et la superficialité deviennent tout. Le physique devient un passeport pour l’ascension sociale, le logement et le travail, que ce soit en couchant ou en faisant des pirouettes » p.30. « 

Pour lire la suite de l’article : https://argoul.com/2016/04/21/theo-kosma-en-attendant-detre-grande-2/


Recevez une histoire érotique gratuite

Anne Bert parle de Vêtue de regards

anne-bert-kosma-grande

On peut le dire : l’auteur Anne Bert est patiente avec moi ! Lorsqu’elle a lu « En attendant d’être grande », ce n’était alors qu’une nouvelle. Qu’elle avait alors lu et chroniqué sur son blog Impermanence. Lorsque cette histoire est devenue une saga littéraire, non seulement Anne a accepté de lire de nouveau l’ensemble, mais qui plus est de me faire des annotations. Et comme si cela ne suffisait pas, elle publie encore une chronique sur Impermanence.

Anne, je ne vous remercierai sans doute jamais assez ! D’autant que l’auteur l’a fait sans le moindre esprit de copinage, car en fait nous ne nous connaissons que par écrans interposés. Nous avons beaucoup échangé par écrit, j’ai dû l’avoir deux ou trois fois au téléphone. Une personne ouverte et altruiste comme il est très plaisant d’en rencontrer.

 » Théo Kosma, j’en avais déjà parlé sur ce blog à propos de son roman  érotique   Deux soeurs , ainsi que celui intitulé  En attendant d’être grande . 

Ce dernier texte, réellement pétillant,  relate l’éveil à la sensualité et la sexualité dune fillette. Vous pouvez relire ma chronique,  mais le roman  a été considérablement enrichi depuis et il  est désormais publié en plusieurs tomes dont  Théo Kosma donne des extraits sur son nouveau  blog Plumes interdites. 

Ce post n’est  vraiment pas du copinage,  ce serait mal me connaître.  Nous échangeons avec cet auteur par mails depuis de longs mois.   Si je parle de lui, c’est parce que j’aime beaucoup son écriture et trouve un réel intérêt aux thèmes qu’il aborde.  Je l’ai encouragé à poursuivre et à étoffer cette  histoire d’éveil enfantin  et l’ai accompagné de mon regard impliqué dans cette aventure de l’intimité.  Dans un contexte où tout ce qui touche au corps de l’enfant est diabolisé, interdit, et  alors que nous sommes susceptibles de nous voir dénoncés pour attentat à l’innocence dès lors qu’on évoque l’intimité des enfants,  il est fort utile de donner de la visibilité à de tels textes qui rappellent à tous et à toutes que leur corps est aussi autonome, tout comme leur esprit, qu’il ressent des désirs et de la curiosité et qu’il est normal que l’enfant  explore tout cela, sans brimade. « 

Pour lire la suite de l’article : https://anneelisa.wordpress.com/2016/02/19/en-attendant-detre-grande-de-theo-kosma-2/

Une petite séquence nostalgie ? Voici le tout premier article d’Anne sur « En attendant d’être grande », lorsque le récit n’était qu’une nouvelle de moins d’une centaine de pages : https://anneelisa.wordpress.com/2014/04/11/en-attendant-detre-grande-de-theo-kosma/


Recevez une histoire érotique gratuite

Argoul parle de Vêtue de regards

argoul-sensuel-theo-kosma

Argoul est un blogueur passionné. Ses réflexions et pensées construites, son langage riche, ses sujets variés et son ton bien marqué en font un auteur remarquable, un de ces blogueurs qui, bien qu’ayant une réelle audience (près d’un millier d’abonnés, près de trois millions de visites depuis la création de son espace…) mériterait grandement d’être davantage connu.

Je le remercie d’avoir accepté de lire et de commenter la première partie de ma saga littéraire « En attendant d’être grande », nommée « Vêtue de regards ».

 » Une petite fille raconte ses années libertines. Ou plutôt son enfance libre dans ces années 1970 un peu baba cool où la sensualité a trouvé droit de cité. Pas trop, mais plus qu’avant. C’est ainsi que des plages existent où des femmes vont seins nus ; ou des enfants jusque vers sept ou huit ans restent vêtus de vent. Mais le Surmoi peccamineux chrétien ou social inhibe les adultes, ils ont plus peur du regard des autres que la volonté de dispenser une éducation épanouie. La dictature psy, qui fait florès à l’époque, remplace les curés pour prêcher la pudeur et autres Œdipe mal gérés.

L’auteur s’en amuse, par la voix de Chloé. Celle-ci n’est pas si délurée qu’elle le croit, tout juste un brin trop en avance, comme si elle reconstruisait sa prime enfance une fois grande. Pour connaître un peu les enfants, je m’étonne qu’elle puisse avoir des souvenirs aussi précis dès l’âge de deux ans, qu’elle voie ses copains et copines frissonner de pudeur à quatre ans, qu’elle ait envie de regarder des films d’épouvante à six ans, qu’elle s’informe « à la bibliothèque » sur le sexe au même âge, qu’un copain de son âge, huit ans, ait « la main qui tremble » à seulement la déshabiller, sans que rien d’autre ne se passe…

Tout redevient réaliste après huit ans, le plaisir érotique de se rouler toute nue dans le sable ou dans l’herbe, de s’affronter au catch dans le plus simple appareil avec sa meilleure copine, de nager nue pour voir les garçons émoustillés, de prendre des douches matin et soir pour se toucher, se lisser, s’explorer. Nous sommes loin des rigueurs des couvents mais rien de bien méchant, pas vraiment de sexe, ou plutôt rien de génital – et surtout rien entre enfant et adulte. Uniquement des jeux entre soi, caresses et frottements, nudité et sensations. De l’intime, pas de l’intimité, observer les réactions de ses sens, sans en oublier aucun ou presque (l’oreille ?).

Il y a même de l’humour à décrire par des yeux enfants les contorsions maladroites des adultes qui s’enferment dans leur chambre pour « classer le courrier » (nous sommes avant l’ère Internet) ou qui ahanent dans leur lit « comme dans un documentaire animalier ». Mal baisés, mal aidés, « libérés » sans trop savoir qu’en faire ni comment faire, les adultes du temps sont de gentils paumés velléitaires qui accordent une liberté sans savoir où elle va, ou en interdisent une autre sans savoir pourquoi. « 

Pour lire la suite de l’article : https://argoul.com/2016/04/12/theo-kosma-en-attendant-detre-grande-1-vetue-de-regards/


Recevez une histoire érotique gratuite

Anne Bert parle de Deux sœurs en péril

anne-bert-theo-kosma

Anne Bert est auteur de romans et nouvelles, principalement orientés érotisme et sensualité. Ce fut la première personne à croire en mon travail, à accepter de passer du temps à me lire et me conseiller. Un grand, un énorme merci à cette grande dame !

Qui plus est, elle s’est fendue de plusieurs articles sur mes écrits, sur son blog Impermanence.

Cet article évoque la première version de ma nouvelle « Deux sœurs en péril », qui se nommait alors « Deux sœurs ». L’histoire était plus courte, sans doute aussi plus imparfaite. Néanmoins, Anne l’a aimée et a accepté d’en écrire quelques mots.

 » Ce livre numérique érotique m’a été envoyé par l’auteur, je l’ai lu  hier soir dès réception pour éviter qu’il ne se perde dans mon dossier de textes e-pub en attente de lecture. A vrai dire l’argument de la présentation ne me faisait aucune envie, mais vraiment aucune….encore une énième histoire de soumission… Comme quoi,  l’argumentaire et la 4ème d’un livre comptent, car sans cet e-mail  personnalisé ou ma curiosité ou ma disponibilité à l’instant de sa réception, je ne l’aurais jamais lu et serais donc passée à côté d’un bon texte.

Parce que miracle !  J’ai trouvé intéressant et j’ai beaucoup aimé.  Non seulement Deux sœurs n’est pas à mes yeux une histoire véritablement  SM, mais surtout  c’est vraiment de la littérature, l’écriture est excellente, puissante sans effet de style, le récit  est  abouti, très maîtrisé dans la progression de l’intrigue, la langue érotique reste élégante, pas un seul mot de registre grossier et pourtant tout est dit très précisément, très crûment,  rien n’est seulement suggéré ou ne  nous est épargné.  C’est vraiment un tour de force, cette façon d’avoir su dire et composer ces scènes sans tomber dans les clichés. Cette façon aussi de retranscrire les infimes petites choses qui  font que, parfois, le corps accorde ce que l’esprit refuse.

Le livre raconte l’histoire de deux sœurs immigrées  qui doivent faire face au chantage  crasse de deux flics pourris, pour éviter qu’ils ne dénoncent et expulsent toute leur famille en détention de faux papiers. Le sujet n’est pas éculé en matière de littérature érotique.

Les sœurs doivent passer à la casserole, c’est le récit de ce calvaire mais la  beauté de ce livre, c’est que ce clavaire n’est pas glauque grâce à la lumière du fil rouge tendu par l’infinie tendresse des sœurs qui doivent faire face à l’ignoble, cet amour  géant de l’aînée pour sa cadette vierge qu’elle veut protéger coûte que coûte,  l’amour plus grand que tout, plus grand que l’horreur. Elles géantes et eux lilliputiens, petits, vils.  La grande veut protéger Véra, payer cher pour la laisser intacte de l’acte barbare, allez, petite sœur, ferme les yeux, je suis là pour te protéger, ça va passer mon petit loup, tu oublieras ces cons qui  nous font ça… Voilà ce que  dit  l’aînée à Véra, avec d’autres mots et d’autres gestes . « 

Pour lire la suite de l’article : https://anneelisa.wordpress.com/2013/12/02/deux-soeurs-theo-kosma/


Recevez une histoire érotique gratuite

De corps et d’âme lu à la radio !

charlie-ero-radio-kosma

Charlie est une animatrice radio très particulière… Chaque semaine, elle anime une émission de lectures érotiques sur LSF Radio.com, une Web Radio 100 % orienté érotisme et sensualité que je vous invite à découvrir.

Chaque jeudi, pendant une heure, Charlie lit à l’antenne des histoires affriolantes. Je n’ai pas manqué de la contacté et de lui proposer quelques lectures. Peu de temps après, elle m’a écrit pour me dire que ma nouvelle « De corps et d’âme » serait le sujet de sa prochaine émission !

C’était le jeudi 21 avril 2016 à 16 H sur LSF Radio, et l’émission sera rediffusée dans la nuit du dimanche 24 avril 2016 sur RCV Radio, une station Lilloise.

Le podcast de l’émission est disponible sur le site de Charlie, et cette page plus précisément : http://charlie-liveshow.com/portfolio/lecture-erotique-de-corps-dame/

Ainsi que sur Soundcloud : https://soundcloud.com/lsfradio/lecture-erotique-de-charlie-corps-et-amemp3

La totalité de l’histoire n’est pas lue, uniquement des extraits. Le dénouement final n’est d’ailleurs nullement révélé. Charmante attention… 🙂 La particularité supplémentaire de l’émission est que pour la troisième partie, la lectrice lit l’histoire en tout utilisant un sextoy… je vous laisse découvrir. J’avais rarement entendu émission aussi singulière, et pour mon plus grand bonheur.

Les activités de Charlie sont nombreuses, comme vous pourrez le constater sur son site : http://charlie-liveshow.com/

Un GRAND merci à elle d’avoir fait cette émission sur « De corps et d’âme ». Et en espérant que d’autres collaborations sont à venir…

follow1


 Recevez une histoire érotique gratuite