Magie noire, magie blanche… magie chaude

legs

Léa est à la recherche de conquêtes et d’expériences… Et semble convaincue de mêler sexe et magie… ou plutôt prestidigitation.

Pourquoi donc de telles manigances ? On aurait pu se le demander. Ce n’est pas que les parents de Léa était ultra stricts et lui interdisaient les rencontres. C’est surtout que l’année en cours les stressait. Un Bac avec mention était indispensable à leurs yeux, et toute sortie trop tardive attirait des remontrances. Ils étaient également intrusifs à tout petit copain, la questionnant sur sa famille, ses résultats, ses goûts… ce qui était extrêmement désagréable à la jeune fille.

Enfin, Léa n’était pas du tout certaine qu’ils étaient prêts à accepter des parties de baise chez eux, sous leur toit, en passant, le temps d’une heure par-ci par-là dans l’après-midi. Bien peu de parents y étaient prêts, d’ailleurs c’était le même régime lorsqu’elle se trouvait chez un partenaire. Une relation sérieuse d’accord, l’autoriser à ce qu’il vienne dormir à la maison de temps à autre, d’accord. De petits coups en pleine journée et avec des conquêtes très changeantes, là par contre c’était une autre paire de manches.

Le souci est que le sexe en journée et avec des acolytes aussi divers que variés était précisément ce qui plaisait à Léa. Au-delà de toute complication liée aux parents, on aurait pu y voir un simple désir de conserver son petit jardin secret. Garder sa vie intime pour soi, par principe, car la famille n’a rien à faire là-dedans. Toutefois, à force d’y réfléchir, Léa s’apercevait que c’était bien davantage par perversion. De cette perversion propre à certains voleurs et délinquants commettant un délit non tant par désespoir ou nécessité que par soif de danger. Tutoyer l’interdit, faire ce qu’il ne faudrait pas au mauvais moment et au mauvais endroit… Vivre cela comme un jeu excitant et périlleux.

Au fond, la jeune fille aurait eu un père et une mère babas cool acceptant qu’elle couche chaque jour dans sa chambre avec un copain différent que cela lui aurait fortement déplu. Elle y même aurait vu un manquement aux devoirs parentaux. Faire quelque chose qui les choquerait s’ils en avaient vent, voilà ce qui la réjouissait. Elle s’en rendait compte, dorénavant. Ça faisait monter l’adrénaline, c’était si fort, bien plus fort que le sexe sage et béni par l’entourage. Un même acte ne se vivait pas pareillement selon les circonstances, cela, Léa le savait déjà. Là, ça allait encore plus loin : ce qui décuplait l’intérêt du moment était non pas uniquement ce qu’il se passait, mais surtout ce qu’il pourrait arriver. Avoir conscience de l’éventualité, et tout faire pour qu’elle ne survienne pas. Et si en plus de tout cela elle avait un bon suceur sous la main, alors là elle était aux anges.


Pour tout savoir de cet univers drôle et surprenant…

Quick Change sur Amazon / Google Play / Kobobooks

quick-change-kosma


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

Laisser un commentaire