Faire du sexe avec une âme défunte ?

58-fantome-sexuel

Une jeune fille pleure son compagnon… Mais se pourrait-il que ce dernier lui rende une petite visite depuis l’eau-delà ? Une visite inattendue et… chaude.

– À partir de maintenant, tout matériel est inutile, chuchota-t-elle.

– Et s’il voulait communiquer ? Par le pendule ou…

– Quand une présence s’affirme enfin, il est encore plus rare qu’elle puisse formuler des mots ou des phrases cohérentes. L’âme se passe du verbe, surtout lorsque le décès est si récent. Ce n’est plus qu’une boule d’émotions, de sentiments et de pensées informulées. Si tu veux vibrer avec lui, fais de même. Ne formule plus rien, laisse seulement ton âme s’exprimer comme la sienne.

La petite amie aurait tellement voulu lui dire en songes ou à haute voix combien elle l’aimait, combien il lui manquerait. Et aussi qu’elle était, en cet instant et pour l’éternité, entièrement à lui et qu’il pouvait lui faire tout ce qu’il désirait. Aucun endroit, aucun outrage ne lui était interdit, au contraire elle l’y invitait. Tout ceci, effectivement, se passait de mots : son amour et son désir se transmettaient par magnétisme. Toute formulation aurait été inutile.

– Qu’est-ce qui m’arrive ?

Cette fois, c’était l’intéressée qui venait de tressaillir. Une onde venait de lui parcourir le corps.

– Je pense que tu lui as donné l’autorisation de te… visiter. Non ?

– De me posséder ?

– Non, de s’unir à toi. Il n’y a plus besoin de ma présence, je n’ai été que la médiatrice. Je vais rester dans le couloir. Appelle-moi au moindre souci.

Vanessa se leva, sortit le plus silencieusement possible et referma la porte. La jeune fille, encore incrédule, ne parvenait pas à bien admettre la situation. Il lui fallait se calmer. Faire le vide. Profiter de l’instant présent sans songer à rien d’autre.

L’entité invisible entoura sa belle et lui offrit une étonnante sensation de chaleur. Mouvante, elle passait et repassait sur son corps. L’amoureuse en eut des frissons, et comprit qu’il s’agissait de caresses. Une forme de massage tout d’abord, puis des passages plus sensuels, ne faisant que l’effleurer. Elle reconnaissait bien là toute la dextérité de son homme. Quelques instants plus tard, c’était passé sous ses vêtements. Au premier contact, ce fut comme si des mains gelées se posaient sur elle, et la jeune fille en poussa un cri. Puis la sensation vira au tiède, et enfin au chaud. Ô seigneur que c’est bon, se dit-elle. Soudain, elle détestait ses vêtements. Voulant retirer son chemisier, elle dut s’y reprendre à plusieurs fois, ses membres étant comme figés, et son corps paralysé. Se faisant violence, elle parvint enfin à coordonner ses mouvements, en profitant pour tout enlever aussi vite qu’elle en était capable. Chemisier déboutonné, puis soutien-gorge, chaussettes, pantalon, culotte. Elle le fit telle une prisonnière se défaisant de ses chaînes, et prit plusieurs minutes à parvenir à ses fins.


Pour lire dès à présent la totalité de cette histoire chaude, surnaturelle et dramatique…

De corps et d’âme sur Amazon – KobobooksGoogle Play

De corps et d'âme


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

Laisser un commentaire