Enquête parentale et visites d’amants

Dur d’être une jeune fille très libérée vivant chez ses parents…

Mon père s’est aperçu de mes parties de jambes en l’air quand il a voulu faire un coup de neuf à ma chambre. Pourtant, c’était adorable de sa part !

Il a beau être gentil, il est vieux jeu.

Et surtout très lié à sa religion ! Pour lui, une jeune fille qui invite un garçon dans sa couche, ça ne se fait pas.

Comment tu t’en es sortie ?

Oh, c’est pas tant le problème. Mes parents sont pas des monstres, ils iraient pas non plus me renier pour ça. Je m’en suis sortie en disant que j’avais un fiancé, ce qu’il a plus ou moins feint de croire. L’essentiel étant qu’il ne devine pas qu’aucun garçon n’a passé plus d’une nuit à mes côtés.

Tant que l’identité du « fiancé » reste secrète tu peux leur faire croire que c’est toujours le même qui vient. Ce qui m’étonne, c’est que t’aies pu accueillir autant d’amants sans qu’ils remarquent jamais rien.

Le soir ils s’endorment comme des souches et se réveillent qu’au matin. Réglés comme des horloges, d’ailleurs ils n’ont même pas besoin d’horloge. Je peux calculer quasiment à la minute près quand ils s’endorment et quand ils se réveillent.

Si tous les parents pouvaient être ainsi.

Ils n’ont pas que des qualités ! Et je ne sais pas si tu échangerais mes parents avec les tiens.

Si, pour les nuits.

En plus, un étage nous sépare et les isolations sont bonnes.

Ah ça pour sûr, vous logez pas en H.L.M.

Eux au premier, ma chambre au rez-de-chaussée avec une fenêtre qui ne grince pas. À première vue, l’idéal. Et même si elle grinçait ils ne se réveilleraient pas, à mon avis.

Si le Roméo n’a pas la chance de te chanter une sérénade ou d’escalader un arbre pour tes beaux yeux, enfin pour ton beau cul, en contrepartie il n’a pas le risque de s’écraser la gueule par terre.

D’autant plus qu’on n’a pas d’arbre ! Avec une échelle ou par la gouttière je te raconte pas. J’aurais dû faire un tri beaucoup plus drastique parmi les mecs, ne prendre que les pros de grimpette et les sportifs.

Remarque, ça peut faire un filtre intéressant. Seul le mec qui a de la force, de la souplesse et de l’endurance peut t’atteindre.

Tous les mous du genou qui baisent en cinq minutes en sont éliminés.

Je t’assure qu’il y a des garçons qui m’ont fantastiquement bien fait l’amour et auraient été incapable d’escalader le premier étage.

Et rez-de-chaussée ou non, tu n’as jamais songé à aller leur ouvrir la porte, tout simplement ?

Papa a placé un système de surveillance, un truc anti-cambriolage.

Pour toi ?

Je ne pense pas. Encore que, va savoir.

De toute façon tu t’es fait griller. Je me demande bien comment.

——————————–

Pour lire la suite de cet épisode et en découvrir beaucoup d’autres, lisez dès à présent « Dialogues Interdits – Saison 2 » sur votre plateforme préférée : Amazon / Google Play / Kobobooks


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

Laisser un commentaire