Élégante petite salope

Dis-moi comment tu couches, je te dirais qui tu es…

— Elle a l’élégance et la courtoisie de ne jamais commencer directement par la pipe, même si c’est ce qu’on a programmé.

— Parce qu’une pipe se programme, dans ton couple ?

— Souvent c’est spontané. Mais régulièrement je lui fais part de mon envie, ou elle de la sienne, et on se fait une petite pause fellation, chez nous ou ailleurs.

— Et comment elle s’y prend ?

— Ça dépend. Parfois elle me roule des patins et me lèche dans le cou. Si elle a la possibilité de me mettre torse nu, elle me suce les tétons, m’embrasse de haut en bas, met sa langue dans mon nombril… et puis, pour se préparer et m’exciter, elle me suce les doigts.

— J’avoue, ça doit être pas mal du tout.

— Tu vois, dans le sexe faut savoir rester simple.

Pas besoin d’étudier le tantra ou je ne sais quel bouquin ou article traitant du sujet.

Il suffit de faire preuve d’un peu de patience et d’imagination. En plus, j’ai maintenant un bien meilleur self control. Au début j’étais en érection maximale au premier contact tactile. Ensuite, c’était après tous ces câlins. Maintenant, mon plaisir est plus intérieur : elle peut me faire plein de préliminaires tout en arrivant sur une bite intacte, ce qui lui permet de faire venir lentement l’érection avec sa bouche et ses mains. Si tu savais comment c’est mieux !

— Pour elle aussi je suppose. Sentir ton sexe grossir peu à peu entre ses lèvres et tes couilles se mettre à préparer le sperme…

— Oui, elle adore.

— Les filles élégantes ne sont plus ce qu’elles étaient… réjouissons-nous !

——————————–

Pour lire la suite de cet épisode et en découvrir bien d’autres, lisez dès à présent « Dialogues Interdits » sur votre plateforme préférée : Google Play / Kobobooks


Recevez une histoire érotique gratuite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.