Attachés, détachés, telle est la question

Au lit, chaque détail intime compte…

Et toi, ils sont comment tes cheveux pendant l’amour ?

Heu, ça dépend de ce qu’on me fait. Si j’ai un mec devant et un autre derrière, chacun me tringlant plus brutalement que l’autre, ils risquent d’être plutôt en bataille et ébouriffés.

Je te parle pas de ça.

Ou bien si je suis avec un bel amant tout doux tout tendre qui y plonge les mains et respire longuement chaque mèche, je suis encore mieux coiffée après qu’avant.

Je ne te parle pas de ça non plus. Ils sont attachés ou détachés ?

Détachés évidemment, en tout cas le plus possible.

Avant je les laissais détachés aussi. Maintenant que je fais des trucs plus olé olé, je les attache.

Voilà qui doit pas plaire aux mecs.

C’est la condition de l’amour sauvage. Si on se retourne plusieurs fois dans différentes postures, ça finit par s’abîmer, s’accrocher… je perds des touffes, et le lendemain au boulot je ne parviens pas à avoir la bouille comme si de rien n’était.

Je connais, l’amour sauvage ! Et je laisse quand même détaché.

Ta chevelure est à toute épreuve. Pas la mienne.

Il suffit qu’il te la tienne.

Pas pendant tout le rapport, ce serait trop triste !

Ou alors tu prépares avant, et tu vires de la chambre tout ce qui est dangereux. Moi quand j’organise une baise « champ de bataille » je mets plusieurs matelas par terre et j’enlève tout ce qu’il y a à côté. Lampe de chevet, table basse… On peut se retourner l’un sur l’autre autant qu’on veut sans aucun risque.

C’est drôle ! Ça fait une pièce style préparation partouze alors que vous n’êtes que deux.

Ça dépend des fois, ça dépend…

Et tes galipettes ne t’arrachent jamais le moindre cheveu ?

T’as déjà vu les pubs pour shampoing dans lesquels une jolie blonde secoue la tête de façon à faire voltiger sa chevelure ? J’ai toujours trouvé ça hyper classe. Quand je le faisais à sept ans, ça faisait craquer la famille. À dix ans, les garçons de mon école se moquaient.

À treize ans ils ne se moquaient plus du tout je parie.

——————————–

Pour lire la suite de cet épisode et en découvrir bien d’autres, lisez dès à présent « Dialogues Interdits » sur votre plateforme préférée : Amazon / Google Play / Kobobooks


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

Laisser un commentaire