Corps exquis offert sur un plateau

Anastasia doit obéir : elle doit aider Vera dans sa première relation sexuelle…

Il me semble que l’instant aurait été plus supportable pour elle si le garçon avait commencé sans plus attendre. Plus vite c’était réglé, mieux ce serait. Seulement, le petit frère prenait encore plus conscience de sa chance, de toute la richesse et de la beauté de son cadeau. Il resta ainsi un long moment à admirer la magnifique ouverture qui s’offrait à lui, d’une pureté sans pareil. J’aurais voulu hurler, l’étrangler. Oui connard, elle écarte les cuisses pour toi. Oui crétin, elle t’ouvre son passage afin que tu t’y mettes. Le visage blême de ma sœur me fit comprendre qu’elle en mourait de honte, et que rien ne pouvait plus la gêner que cette situation au summum de l’impudeur.

Enfin, le garçon se rapprocha encore davantage. Devant une vulve aussi affriolante, il n’aurait désormais plus qu’une idée en tête : la visiter, encore et encore, le plus loin possible et jusqu’à épuisement. C’est tout ce qu’un mâle était capable de faire en pareille situation… Il ne s’arrêterait que lorsque la nature aurait raison de lui, et ma petite sœur risquait de prendre cher. Il sembla encore osciller, comme si le défi était trop grand pour lui. Comme si sa maladresse et son attitude de puceau ne serait pas à la hauteur pour « honorer » un tel corps. Je discernais que ce n’était pas cela qui le ferait renoncer, et que même pour un million il n’aurait pas détourné sa tige de cette cavité.

Doucement, le pénis chercha à tâtons le bon endroit, tel un aveugle à la recherche d’une porte ouverte le long d’un mur.

On l’aurait cru complexé de ne pas y parvenir. Il ne fallait surtout pas le mettre en colère, mais si je voulais que ça se passe bien je devais l’aider.

Je pris le risque de saisir sa verge entre deux doigts, et de l’amener à l’entrée de Vera. Je remarquais que le sexe avait vraiment grossi, et s’était encore allongé. Nicolas n’avait pas une telle érection tout à l’heure. Ma sœur aurait clairement besoin de toute mon aide et mon attention, et ce jusqu’au bout.


Pour lire la suite… « Deux sœurs en péril » sur Amazon / Google Play / Kobobooks

mini-deux-soeurs-peril


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

Laisser un commentaire