Chloé la fouineuse, suite…

affaires-femme-erotique

Extrait de « En attendant d’être grande » « Partie 3 – Apprentissage pas sage ».
En week-end chez tata Marthe, Chloé fouille quelques affaires et découvre de chouettes lectures appartenant à sa grande cousine Estelle…

Le plumard de tata avait accueilli tant d’ébats que les lattes étaient toutes fendillées. Pourtant, au naturel elle est si douce… On dit que certaines femmes sont au lit le contraire de ce qu’elles sont dans la vie. Une telle légende (en partie vraie) est d’ailleurs très excitante pour les hommes : il leur suffit d’être devant une guichetière timide et discrète pour l’imaginer cuisses écartées avec un amant devant et un autre derrière.
Le lit de tata, je n’y ai pas senti d’odeurs, ni remarqué de traces. En même temps, le matelas est si vieux qu’on ne pouvait y distinguer quoi que ce soit. Chez Estelle, c’était plus charmant, bien mieux rangé. J’y ai trouvé un journal intime fermé par un putain de cadenas (si, un cadenas !), rien d’autre, je crois qu’elle fréquente les garçons ailleurs que chez elle. En fouillant bien, je dénichai quelques préservatifs. Ah ! Je le savais. Puis quelques romans érotiques au langage très sophistiqué, auquel je ne saisis pas grand-chose. Tout ça me laissait franchement un peu dépitée.

Continuant à fouiller, je débusquais enfin un roman rose écrit clairement. Marthe et Estelle sont revenues pile lorsque j’en terminais le premier chapitre. Le bruit du vieux van s’entendant de loin, j’eus le temps de tout ranger puis de me carapater au salon, une BD à la main. Que faire… taire mon méfait ou le confesser ? Je savais d’avance que ma cousine me pardonnerait. Je savais aussi qu’elle accepterait de me parler de ces livres, qui sait, voire de me prêter celui que j’avais commencé. Le soir même, je frappai à sa porte.

« Si c’est pour les livres, te bile pas », me dit-elle d’emblée. « Tu peux les bouquiner tant que tu veux, ça me dérange pas ».
Décidément on ne pouvait rien lui cacher. Enfin, c’était surtout que je me croyais détective alors que j’étais un éléphant dans un magasin de porcelaine. Fait inhabituel, j’avais tout remis un peu n’importe comment… signe que la découverte m’avait troublée. Ma cousine m’invita à m’asseoir et me fit partager son infusion tilleul.

——————————–

Pour savoir comment l’héroïne en est arrivée là, lire la suite et en savoir beaucoup plus, téléchargez dès à présent « En attendant d’être grande – Partie 3 – Apprentissage pas sage » Sur Amazon  – KobobooksGoogle Play

3


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

Laisser un commentaire