L’aider dans ses premiers ébats

Deux soeurs sous l’emprise d’un chantage. Vera doit se donner à un garçon, sa grande soeur est présente pour l’aider dans ses ébats sexuels…

Lorsque chacun fut habitué aux allées et venues, je poussai un tout petit peu plus profondément. Peu encore, peut-être rien qu’un petit centimètre supplémentaire. Cela suffit au garçon pour que son érection s’allonge et durcisse. Quant à Vera, physiquement tout se passait sans problème : c’est psychologiquement qu’elle tiqua. Cela allait moins bien que tout à l’heure… en fait, alors qu’elle respirait de façon naturelle jusqu’à présent, elle bloquait désormais son expiration.

D’abord une fois, puis deux… puis de plus en plus souvent, et même à chaque fois, finissant par en perdre son souffle. Je compris enfin pourquoi elle faisait cela. Je fis une pause. Le garçon ne saisit pas bien mais attendit sans mot dire.

Sœurette, n’oublie pas de te laisser respirer, ne bloque rien.

Je ne peux pas. Si je me laisse souffler je…

Vera ! Si tu sens des gémissements monter en toi, tu dois les laisser s’exprimer. Je te l’ai dit, laisse-toi complètement aller. Plus tu te laisseras gémir, plus la pénétration sera facile. Tu ressens plein de choses à la fois, ça te permettra de mieux gérer.

Comme prise sur le fait, elle baissa les yeux.

Toutes les filles le font, il n’y a rien de plus normal.

Mais il va se dire que je suis…

Ne prête pas attention à lui, ni à son grand frère. Concentre-toi sur ton corps et ton âme, comme s’il n’y avait que toi et moi. Le reste est sans importance. Écoute : tu es assez lubrifiée pour que le rapport sexuel se prolonge au mieux, et jusqu’au bout. Tu t’en doutes, il faut qu’on parvienne à aller plus loin. Plus profond. Si on veut y arriver sans que tu aies mal, il faut que tu te donnes. Ne sois pas dans la réflexion : tu respires naturellement, et s’il y a des sons qui sortent, tu les laisses sortir sans t’en occuper. C’est tout bête. Tu comprends ?

Elle secoua la tête, approuvant. Il me fallait lui apprendre à gémir. Lui apprendre à sortir les sons au bon moment, afin qu’elle puisse faire l’amour sans s’essouffler. Afin que les sons aident à mieux gérer, mieux ressentir… mieux faire venir.


Pour lire la suite… « Deux sœurs en péril » sur Amazon / Google Play / Kobobooks

mini-deux-soeurs-peril


Tous mes livres sur Amazon / Recevez une histoire érotique gratuite

Laisser un commentaire